the new scientific reference

L’étonnante relation entre la musique et le sport5 minutes de lecture

L
De nos jours, la musique prend une place importante dans nos vies et plus particulièrement dans le sport. Comment influence-t-elle la performance ?

Introduction

Aujourd’hui, quel nouveau sport à la mode ne s’effectue pas en musique ? Les salles de musculation et diverses activités liées au monde du fitness regorgent de ces ondes (parfois) harmonieuses.Mais quels sont les effets de la musique (la vraie, pas du Jul) sur la performance sportif ?Aujourd’hui, il n’est plus une surprise que de dire que la musique a un effet direct sur le cerveau. Qui n’a jamais mis une musique et s’est d’un coup senti comme propulsé par une énergie incroyable ?D’une manière plus scientifique, Schneider S,. Askew CD., Abel T., et Strüder HK. ont montré dans leur étude[1. Schneider S, Askew CD, Abel T, Strüder HK. Exercise, music, and the brain: is there a central pattern generator? J Sports Sci 2010;28:1337—43.] que la musique était en interaction directe avec les fréquences cérébrales lors de l’exercice.
(…) Similar oscillation patterns were found for heart rate and musical pieces. Electroencephalographic delta activity increased after running. Results of this study give reason to speculate that a strong relationship exists between intrinsic and extrinsic oscillation patterns during exercise. -Schneider S, Askew CD, Abel T, Strüder HK.

Les effets cérébraux

Autrement, la musique apparaît comme un moyen fiable de diminuer des effets comme le stress, l’anxiété et la colère [2. Karageorghis C, Mouzourides D, Priest DL, Sasso T, Morrish D, Walley C. Psychophysical and ergogenic effects of synchronous music during treadmill walking. J Sport Exerc Psychol 2009;31:18—36]. Vous vous sentez en dépression ? Allez ! Direction Deezer ou Spotify.Cette même étude a aussi démontré son efficacité quant a l’amélioration les émotions positives telles que la joie, l’excitation et la vigueur alors pourquoi s’en priver ?De plus, et c’est un fait vraiment pas piqué des hannetons, celle-ci s’avère améliorer la coordination. Bizarre non ? Plusieurs études [3. Karageorghis CI, Terry PC. The psychophysical effect of music in sport and exercise: a review. J Sport Behav 1997;20:54—68][4. Simpson SD, Karageorghis CI. The effects of synchronous music on 400 m sprint performance. J Sports Sci 2006;24:1095—102] montrent que la musique améliore la coordination motrice en stimulant les fonctions psychomotrices du cerveau.Au final, la listes non exhaustive des effets précédemment cités donne a la musique un rôle important dans le monde des pratiques récréatives, sportives mais aussi médicales (une amélioration de la coordination rendrait donc plus efficiente la rééducation.Maintenant, passons au vif du sujet.

Musique et échauffement

L’utilisation de la musique lors d’une activité physique a fait l’objet de nombreuses études.Dans un premier temps, regardons de plus prêt l’étude de Eliakim et al.[5. Eliakim M, Meckel Y, Nemet D, Eliakim A. The effect of music during warm-up on consecutive anaerobic performance in elite adolescent volleyball players. Int J Sports Med 2007;28: 321—5].Elle repose sur le postulat de départ suivant : l’échauffement influence la performance qui sera réalisée après celui-ci. Ici, la performance consiste en un test anaérobie de Wingate.
Le test anaérobie de Wingate (WAnT), plus communément connu sous la dénomination de test de Wingate, appartient aux procédés de test d’exploration fonctionnelle du métabolisme anaérobie dans le diagnostic de performance. Le sportif devra exercer en un temps déterminé un effort violent, en général de 30 secondes, établi en fonction du poids corporel et dépendant de la cadence.
A la fin de l’échauffement, le groupe s’étant échauffé en musique à montré une fréquence cardiaque, un pic de puissance et une puissance moyenne plus importante que le groupe s’étant échauffé sans musique.

Musique et aérobie

Actuellement, les études sont unanimes : un effort de longue durée (aérobie) est impacté par la musique[6. Waterhouse J, Hudson P, Edwards B. Effects of music tempo upon submaximal cycling performance. Scand J Med Sci Sports 2010;20:662—9][7. Atkinson G, Wilson D, Eubank M. Effects of music on workrate distribution during a cycling time trial. Int J Sports Med 2004;25:611—5].Au regard des deux études précédemment citées et comparées, l’utilisation d’une musique au rythme élevé semble pertinent lors d’une activité d’aérobie. Mais qu’en est-il pour les activités de courte durée ?

Musique et anaérobie

Pour ce qui est de l’anaérobie (efforts de courte durée), différentes études, bien que parfois divergentes restent majoritairement favorable a son utilisation lors de ceux-ci.L’étude de Stuart D. Simpson et al.[8. Simpson SD, Karageorghis CI. The effects of synchronous music on 400 m sprint performance. J Sports Sci 2006;24:1095—102], montre que lors d’un entraînement d’athlétisme en 400m, la musique améliore les performances de course.Parallèlement, une étude de Tale et al.[9. Tate AR, Gennings C, Hoffman RA, Strittmatter AP, Retchin SM. Effects of bone-conducted music on swimming performance. J Strength Cond Res 2012;26:982—8], confirme ce résultat mais ici en natation sur du 50m et du 800m. Une musique motivante s’avère améliorer les performances au 50m d’environ 0,32s et de 6,5s en 800m.

Conclusion

Ainsi, l’utilisation de musique lors d’une activité physique et sportive ou a visée de rééducation améliore la performance en améliorant la coordination, agissant directement les fonctions psychomotrices du cerveau. Elle augmente aussi particulièrement la puissance dégagée, améliore l’endurance et les performances globales d’un athlètes.Les applications sont diverses et applicables à de nombreux domaines. Et vous, quelles sont vos sensations lors d’un entraînement en musique ?

A propos de l'auteur

Clément POIRET

Créateur et rédacteur du site Science Exploits, je suis aussi passionné de science et de sport. Je pratique très régulièrement de la gymnastique et du street workout/calisthenics. Je suis ici pour combiner ma passion pour les sciences et mon envie de partager ce que je trouve de plus intéressant parmi les nombreuses études scientifiques.

the new scientific reference

Archives

Recevez nos derniers articles par mail !

Recevez nos derniers articles par mail !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre newsletter hebdomadaire gratuitement avec les derniers articles du site Science Exploits !

Vous venez de vous inscrire avec succès, à bientôt !