the new scientific reference

[DEBUNK] Une cure détox pour prendre soin de vous ?12 minutes de lecture

[

[et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »rgba(79,160,177,0) » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Introduction

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Aujourd’hui, il suffit de regarder la télévision ou encore de regarder les unes de magasines (bien souvent féminins) pour se dire que notre corps souffre, qu’il a besoin d’une cure détox. Le principe est simple : mangez/buvez quelque chose qui rendra votre corps plus sain en éliminant les toxines que vous ingérez quotidiennement.

Certains vous promettent une désintoxication de certains organes, d’autres de votre corps entier (oui, pourquoi pas…), vous en sortirez apparemment purifié et avec en prime quelques kilos en moins liés à une diète hypocalorique (kilos que vous reprendrez après à cause de ladite diète, peut-être l’objet d’un prochain article ?).

Généralement, une cure se base sur un régime alimentaire très restrictif à base de fruits et légumes, de boissons spéciales et d’épices exotiques.

Alors, est-ce une vraie potion magique à en faire rougir Merlin l’enchanteur ou alors une piètre illusion à en faire rire Harry Houdini ?

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »rgba(79,160,177,0) » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Qu’est-ce qu’une toxine ?

[/et_pb_text][et_pb_testimonial admin_label= »Témoignage » company_name= »Wikipédia » url= »https://www.wikiwand.com/fr/Toxine » url_new_window= »off » quote_icon= »on » use_background_color= »on » background_color= »#f5f5f5″ background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Une toxine est une substance toxique pour un ou plusieurs organismes vivants. Dans l’édition 2009 du Petit Larousse, une toxine est définie comme une « substance toxique synthétisée par un organisme vivant » (bactérie, champignon vénéneux, insecte ou serpent venimeux), auquel elle confère son pouvoir pathogène ».

[/et_pb_testimonial][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Dans un premier temps, il faut donc répondre à l’interrogation suivante : qu’est-ce qu’une toxine ?

Comme vous avez pu le lire dans la citation précédente, une toxine est une molécule produite par un être vivant et qui est nocive, ici pour l’homme. Ce sont des poisons qui en trop grande quantité peuvent provoquer la mort et sont majoritairement liés à la pollution.

Est considérée comme toxine également toute molécule utilisée à diverses fins (comme des médicaments par exemple) mais nocive a haute dose (comme la toxine botulique qui peut vous tuer avec une simple dose de quelques nanogrammes. J’en parle rapidement dans l’article sur le café : ici).

Il semble évidant qu’il faille les éliminer non ?

Dans le cadre d’une cure de détox, on cherche a éliminer du corps tous les métaux lourds, polluants, pesticides, additifs alimentaires, etc…

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »rgba(79,160,177,0) » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Déterminer la toxicité d’un aliment

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Le contexte est très important quant à la toxicité d’un aliment. En bref exemple, nous avons tous déjà mangé du chocolat (oui moi aussi, même si ça me coûte d’avouer que c’est mon péché mignon…) et vous lisez cet article : vous êtes donc… Vivant ! Wow, incroyable. Cependant, la théobromine contenue dans le chocolat peut tuer votre chien1.

Il est important de noter, et vous le remarquerez par vous même que divers articles vous diront « telle molécule est toxique, regardez ! Elle tue des rats en labo ». Dire ceci, c’est ignorer le fait énoncé plus haut : nous ne sommes ni des chiens, ni des rats (enfin je crois…) alors ce qui est toxique pour nous peut ne pas l’être pour eux et inversement.

Dans un second temps, tout peut vous tuer, ce n’est qu’une question de dosage. L’eau elle même peut vous tuer (et je ne parle pas de noyade)2.

[/et_pb_text][et_pb_image admin_label= »Image » src= »https://scienceexploits.com/wp-content/uploads/2017/03/cd1a71d7a0971fd0a0db3a327d193144.jpg » show_in_lightbox= »on » url_new_window= »off » use_overlay= »off » animation= »left » sticky= »off » align= »left » force_fullwidth= »off » always_center_on_mobile= »on » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid » max_width= »750px » title_text= »Dose létale de diverses molécules » /][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

La toxicité de l’eau est liée à la diminution de la concentration d’electrolytes dans le corps, électrolytes nécessaires au fonctionnement des muscles et donc du coeur.

Bien que les électrolytes soient vitaux pour l’hydratation générale, trop d’électrolytes peuvent produire des effets négatifs. C’est pourquoi 1g de potassium pur dans un estomac à jeun peu littéralement votre mettre en PLS. Les boissons type Powerade ou autres sont donc limitées à 0.099g pour éviter cela. 

Dans un autre temps, la toxicité être présente dès le début de l’ingestion, c’est le cas du tabac par exemple. Pour l’alcool c’est différent : des petites quantités peuvent aider a protéger des maladies coronariennes quand de grandes quantités provoquent un cirrhose du foie.  

Vous ne fumez pas et ne buvez pas ? Vous pouvez quand même ingérer des toxines. C’est le cas par exemple quand vous mangez du poisson (notamment ceux au sommet de la chaîne alimentaire comme le saumon). D’un côté vous avez un apport très bénéfique d’Oméga-3 (acide gras poly-insaturé), mais de l’autre un apport de métaux lourds comme du mercure3

Il est inutile d’évoquer la présence de pesticides dans l’alimentation, ceux-ci sont bien évidemment nocifs en grande partie et présents dans la quasi-totalité des aliments de notre nourriture quotidienne.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »rgba(79,160,177,0) » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Le corps a-t-il vraiment besoin d’une cure ?

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

L’heure de vérité a sonné, il est temps de mettre fin au mythe. Même si une substance est vraiment nocive, le corps n’a pas besoin d’être purgé. Là où une toxicité important est avérée, une hospitalisation d’urgence est nécessaire. En revanche pour une toxicité chronique, il suffit de gérer son alimentation sur le long terme : manger bio, limiter sa consommation de poissons avec métaux lourds comme le saumon, etc… Pas besoin d’une potion magique poivre – citron – cannelle !

Les organes comme le foie et les reins sont faits pour naturellement évacuer les toxines car nous en produisons nous même (comme de l’ammoniac par exemple). Ils sont parfaitement aptes à se purger seuls. Des arguments sans preuve vous dites ? Que neni ! Une étude de 2009 a montré que sur 15 suppléments commerciaux détox, 0 ont pu démontrer leur efficacité ou encore même leur sécurité4 !

Le problème scientifique posé est simple : pour mesurer l’efficacité des produits, il faut déterminer quelle toxine est visée par le produit, ce qu’ils n’arrivent pas à faire. Ainsi, ils ne peuvent ni mesurer la concentration de la toxine avant, pendant et après cure. Comment est-il donc possible de déterminer les mécanismes d’action d’un supplément si on ne sait même pas sur quoi il agit ?

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »rgba(79,160,177,0) » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Un petit mot de science

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Les études sur les cures détox sont rares. Selon une revue récente de A. V. Klein et al., « Detox diets for toxin elimination and weight management: a critical review of the evidence »5, elles ne sont même pas convaincantes car elles reposent sur un échantillon de population trop faible et/ou non révélateur, des références douteuses ou encore des mesures biaisées. 

Malgré cela, les cures commerciales restent à la mode notamment car elles sont omniprésentes dans notre quotidien et reposent sur des rapports anecdotiques sur les bienfaits liés à la perte de poids et de santé générale.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »rgba(79,160,177,0) » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Explication des rapports anecdotiques

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Pourquoi si il n’y a pas d’effets avérés les cures détox sont dans la bouche de beaucoup ? C’est simplement lié à une perte de poids rapide. Ce qui pourrait être bien… Seulement si perte de poids rapide n’induisait qu’une perte de graisse.

La perte de poids est liée à un principe simple : le glycogène. 1g de glycogène stocké retient 3g d’eau dans le corps. Dans une diète de détox, les glucides sont bien souvent proscrits sans remplacement correct. Ainsi, au bout de 24-48h, les réserves du corps en glycogènes s’amenuisent jusqu’à quasiment disparaître, vous perdez alors en source d’énergie, et surtout vous perdez de l’eau ! 

Quand vous reviendrez à une alimentation normale, les réserves de glycogène se reformeront et vous reprendrez de l’eau. De plus, pour quelqu’un ayant une alimentation défaillante, une cure détox peut le forcer à augmenter son apport et végétaux, ce qui est toujours bénéfique.

Alors, au lieu d’une cure, pourquoi ne pas améliorer votre alimentation ? Mangez des protéines de meilleure qualité, améliorez votre apport en vitamines et minéraux essentiels sur le long terme et non juste pendant quelques jours.

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »rgba(79,160,177,0) » allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Pour conclure

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Pour conclure : gardez votre argent. La majeure partie des cures commerciales ne sont là que pour vous vendre du rêve et remplir les poches des entreprises. Une personne mangeant sainement n’a nul besoin d’une cure, d’éviter certains aliments ou même des restaurants, tout n’est qu’histoire de quantité, soyez raisonnables ! 

Au final je peux vous dire le secret incroyable des cures détox : augmentez votre apport en végétaux (surtout ceux avec de bonnes graisses comme l’avocat ou même de bons minéraux alcalinisants comme le citron), enlevez les sucres raffinés, limitez au maximum les mauvaises graisses, et faites-vous plaisir avec de bons fruits de saison ! Il n’y a aucune évidence de l’efficacité de cures à court terme, alors faites vous-même attention à ce que vous mangez. Non seulement votre corps vous remerciera, mais votre porte-monnaie aussi !

via examine.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

  1. http://www.centreantipoisons.be/professionnels-de-la-sant/articles-pour-les-v-t-rinaires/intoxication-du-chien-par-le-chocolat
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1770067/
  3. https://www.fda.gov/Food/FoodborneIllnessContaminants/Metals/ucm115644.htm
  4. http://archive.senseaboutscience.org/data/files/resources/48/Detox-Dossier-Embargoed-until-0001-5th-jan-2009.pdf
  5. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jhn.12286/full

A propos de l'auteur

Clément POIRET

Créateur et rédacteur du site Science Exploits, je suis aussi passionné de science et de sport. Je pratique très régulièrement de la gymnastique et du street workout/calisthenics. Je suis ici pour combiner ma passion pour les sciences et mon envie de partager ce que je trouve de plus intéressant parmi les nombreuses études scientifiques.

the new scientific reference

Archives

Recevez nos derniers articles par mail !

Recevez nos derniers articles par mail !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre newsletter hebdomadaire gratuitement avec les derniers articles du site Science Exploits !

Vous venez de vous inscrire avec succès, à bientôt !