the new scientific reference

La DARPA veut hacker le cerveau pour développer des capacités surhumaines4 minutes de lecture

L

[et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »Section » fullwidth= »off » specialty= »off » transparent_background= »off » background_color= »#e5e5e5″ allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »Ligne »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

[dropcap]L[/dropcap]a DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), la branche scientifique de l’armée américaine, veut via son programme TNT (Targeted Neuroplasticity Training) augmenter la vitesse d’acquisition de performances/capacités en stimulant le cerveau. 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Hacker le cerveau pour apprendre plus vite

[dropcap]C[/dropcap]’est le but du projet alors lancé en 20161. Le but est simple : via des stimulations électriques, stimuler la plasticité cérébrale (la capacité du cerveau à se modifier lors de l’apprentissage, capacité nécessaire à ce dernier). 

[/et_pb_text][et_pb_image admin_label= »Image » show_in_lightbox= »off » url_new_window= »off » use_overlay= »off » animation= »left » sticky= »off » align= »center » force_fullwidth= »off » always_center_on_mobile= »on » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid » src= »https://scienceexploits.com/wp-content/uploads/2017/05/1edb60f840ca78afc1622af4f42d4f75-1.png » /][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

L’application directe de cette technologie est de « télécharger une capacité » dans le cerveau.

En effet, en le plaçant dans une condition hyper-réceptive, une simple lecture ou un simple geste pourrait déclencher l’adaptation nerveuse. Il est alors possible par exemple, en un cours, d’apprendre une nouvelle langue. 

Là où les missions militaires peuvent soit réussir soit échouer juste à cause d’un mauvais timing, la DARPA pourrait alors former les agents beaucoup plus rapidement.

Stade de développement

Actuellement, la DARPA développe de nombreux projets dont plusieurs liés à la plasticité cérébrale et au programme TNT. 

Premièrement, il s’agit de comprendre en détail comment et quels influx nerveux déclenchent la plasticité cérébrale. Ensuite, il faudra s’en servir afin de provoquer les stimuli normalement liés à une variété d’exercices d’entraînement.

Pour s’assurer que le travail reste efficient, des spécialistes, notamment des langues étrangères et des analystes du renseignement travaillent maintenant avec des chercheurs pour aider à affiner le programme TNT en fonction des besoins des formations militaire. Les chercheurs compareront l’efficacité de l’utilisation d’un dispositif implanté pour stimuler le cerveau contre la stimulation non invasive. Ils exploreront aussi à la fois l’éthique de l’apprentissage amélioré grâce à la neurostimulation des nerfs périphériques et des moyens d’éviter les effets secondaires et les risques potentiels.

Ladite stimulation provoque une libération plus importante de nombreux neurotransmetteurs tels que l’acétylcholine, la dopamine, la sérotonine, et la norépinéphrine.

[/et_pb_text][et_pb_testimonial admin_label= »Témoignage » author= »Doug Weber » job_title= »TNT Program Manager » company_name= »DARPA » url= »http://www.darpa.mil/ » url_new_window= »off » portrait_url= »https://scienceexploits.com/wp-content/uploads/2017/05/6f528c495ab241a23347aec245aa0b9b.jpg » quote_icon= »on » use_background_color= »on » background_color= »#f5f5f5″ background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

DARPA is approaching the study of synaptic plasticity from multiple angles to determine whether there are safe and responsible ways to enhance learning and accelerate training for skills relevant to national security missions

[/et_pb_testimonial][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Si le programme TNT réussit, vous et pas seulement le personnel militaire pourriez devenir n’importe qui en apprenant ce que vous voulez à une vitesse faramineuse. L’apprentissage téléchargeable peut être l’une des façons d’atteindre un niveau supérieur de l’humanité.

Alors, que pensez-vous du projet de la DARPA ?

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

  1. http://www.darpa.mil/program/targeted-neuroplasticity-training

A propos de l'auteur

Clément POIRET

Créateur et rédacteur du site Science Exploits, je suis aussi passionné de science et de sport. Je pratique très régulièrement de la gymnastique et du street workout/calisthenics. Je suis ici pour combiner ma passion pour les sciences et mon envie de partager ce que je trouve de plus intéressant parmi les nombreuses études scientifiques.

the new scientific reference

Archives

Recevez nos derniers articles par mail !

Recevez nos derniers articles par mail !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre newsletter hebdomadaire gratuitement avec les derniers articles du site Science Exploits !

Vous venez de vous inscrire avec succès, à bientôt !