the new scientific reference

Le capteur photo qui peut voir l’invisible4 minutes de lecture

L

[et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » transparent_background= »off » background_color= »#e5e5e5″ allow_player_pause= »off » inner_shadow= »off » parallax= »off » parallax_method= »on » make_fullwidth= »off » use_custom_width= »off » width_unit= »on » make_equal= »off » use_custom_gutter= »off »][et_pb_row admin_label= »row »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »] [dropcap]L[/dropcap]e premier capteur basé sur du Graphène permet de voir l’invisible aux yeux de l’Homme : l’infrarouge et les UV. De nombreuses applications sont possibles. [/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »Section » fullwidth= »off » specialty= »off »][et_pb_row admin_label= »Ligne »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_video admin_label= »Vidéo » src= »https://youtu.be/DquON1cWhgo » /][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »Section » fullwidth= »off » specialty= »off »][et_pb_row admin_label= »Ligne »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Graphène et points quantiques

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Depuis plusieurs années, le monde de la photographie ne cesse d’évoluer à grande vitesse. Les capteurs CMOS (Complementary metal-oxide semiconductors) ont permis aux ordinateurs, aux téléphones et à certaines caméras de se doter de capteurs photos relativement peu chers et compacts.

Un des principaux obstacles reste la qualité. Cet obstacle a été contourné grâce à l’ICFO qui a mis au point un capteur CMOS monolithique avec des centaines de milliers de photodétecteurs basés sur du graphène et des points quantiques.

Ce circuit imprimé réalise alors ce qui n’a jamais été fait avant dans les capteurs d’imagerie : il est très sensible aux UV et aux infrarouges en même temps.

L’étude menée par Frank Koppens et Gerasimos Konstantatos, enseignants à l’ICREA en collaboration avec l’entreprise Graphenea a été publiée dans Nature Photonics.

Le capteur, fabriqué grâce à des points quantiques colloïdaux PbS (nanostructure de semi-conducteurs) ne requiert pas de fabrication complexe comme le rapporte Stijn Goossens.

[/et_pb_text][et_pb_testimonial admin_label= »Témoignage » author= »Stijn Goossens » job_title= »Chercheur » company_name= »ICFO » url= »www.icfo.eu » url_new_window= »off » quote_icon= »on » use_background_color= »on » background_color= »#f5f5f5″ background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Aucune technique complexe n’a été requise pour réaliser ce capteur CMOS graphène-points quantiques. Il est facile et peu coûteux à produire à température ambiante ce qui signifie une réduction significative des coûts.

[/et_pb_testimonial][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »Section » fullwidth= »off » specialty= »off »][et_pb_row admin_label= »Ligne »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Possibles applications

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Comme le rapporte Gerasimos Konstantatos, professeur à l’ICREA et chercheur, ce capteur a été créé en augmentant le spectre de lumière détectable. Ainsi, celui-ci est capable de détecter les ondes lumineuses de nuit grâce à des photo-transistors très sensibles et low-cost là où l’œil humain n’est plus assez sensible.

[/et_pb_text][et_pb_testimonial admin_label= »Témoignage » author= »Franck Koppens » job_title= »Enseignant » company_name= »ICREA » url= »https://www.icrea.cat » url_new_window= »off » quote_icon= »on » use_background_color= »on » background_color= »#f5f5f5″ background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Le développement de ce capteur CMOS monolithique représente une étape importante pour les systèmes d’imagerie à large bande spectrale, à faible coût et haute résolution.

[/et_pb_testimonial][et_pb_text admin_label= »Texte » background_layout= »light » text_orientation= »left » use_border_color= »off » border_color= »#ffffff » border_style= »solid »]

Toujours selon Franck Koppens, les applications sont très importantes : détecteurs d’incendies, modules de vision nocturne, vérification de l’état de la nourriture, meilleure imagerie médicale, etc…

Alors, que pensez-vous de ce capteur ?

Sources : ICFO, Nature Photonics

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

A propos de l'auteur

Clément POIRET

Créateur et rédacteur du site Science Exploits, je suis aussi passionné de science et de sport. Je pratique très régulièrement de la gymnastique et du street workout/calisthenics. Je suis ici pour combiner ma passion pour les sciences et mon envie de partager ce que je trouve de plus intéressant parmi les nombreuses études scientifiques.

the new scientific reference

Archives

Recevez nos derniers articles par mail !

Recevez nos derniers articles par mail !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre newsletter hebdomadaire gratuitement avec les derniers articles du site Science Exploits !

Vous venez de vous inscrire avec succès, à bientôt !