the new scientific reference

Deep Shimon, le deep learning au service de la musique3 minutes de lecture

D

[et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »section » _builder_version= »3.0.51″ background_color= »#e5e5e5″][et_pb_row admin_label= »row » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » background_size= »initial »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » _builder_version= »3.0.51″ background_layout= »light » text_orientation= »left » border_style= »solid »] [dropcap]U[/dropcap]n robot armé de 4 bras et 8 baguettes peut créer et jouer de la musique tout seul grâce au Deep Learning et Big Data dans un labo de l’Institut Technologique de Géorgie. [/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section][et_pb_section bb_built= »1″ admin_label= »Section » fullwidth= »off » specialty= »off »][et_pb_row admin_label= »Ligne » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat » background_size= »initial »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text admin_label= »Texte » _builder_version= »3.0.51″ background_layout= »light » text_orientation= »left » border_style= »solid »]

Deep Shimon

 

[/et_pb_text][et_pb_text admin_label= »Texte » _builder_version= »3.0.51″ background_layout= »light » text_orientation= »left » border_style= »solid »]

Les chercheurs de l’Institut technologique de Géorgie (Etats-Unis) ont nourri la machine dénommée Deep Shimon de prêt de 5000 musiques et 2 millions de riffs, plans et accords. Beethoven, Lady Gaga, les Beatles, Miles Davis, tout y est passé.

Pour démarrer, Deep Shivon a besoin d’une « graine » : 4 premières mesures qui lui serviront notamment à définir un rythme et le style de musique qu’il doit produire.

Le résultat est étonnant.

 

[/et_pb_text][et_pb_video admin_label= »Vidéo » _builder_version= »3.0.51″ src= »https://youtu.be/UhokPs0Mtss » image_src= »//i.ytimg.com/vi/UhokPs0Mtss/hqdefault.jpg » /][et_pb_text admin_label= »Texte » _builder_version= »3.0.51″ background_layout= »light » text_orientation= »left » border_style= »solid »]

Le doctorant Mason Bretan est l’homme derrière cette invention et c’est au bout de 7 années de travail que Shimon a pu voir le jour pouvant écouter la musique des Hommes puis improviser à partir de là.

 

[/et_pb_text][et_pb_testimonial admin_label= »Témoignage » _builder_version= »3.0.51″ author= »Mason Bretan » url_new_window= »off » quote_icon= »on » use_background_color= »on » quote_icon_background_color= »#f5f5f5″ background_layout= »light » text_orientation= »left » border_style= »solid »]

Une fois que Shimon a appris les 4 mesures que nous lui donnons, il crée ses propres séquences et compose sa propre pièce. (…)Les compositions de Shimon représentent ce a quoi ressemble la musique quand un robot utilise le deep learning pour apprendre tout ce qu’il sait à propos de celle-ci grâce à des millions de segments musicaux faits par l’Homme.

[/et_pb_testimonial][et_pb_text admin_label= »Texte » _builder_version= »3.0.51″ background_layout= »light » text_orientation= »left » border_style= »solid »]

Selon Bretan, Shimon pense beaucoup plus comme un musicien que comme une machine. Il ne pense pas à la prochaine note, mais à la composition dans son ensemble. Un artiste n’y pense pas non plus. Il a une plus grande idée de ce qu’il veut faire, de ce qu’il veut accomplir dans les prochaines mesures ou plus tard dans la composition.

Alors, Shimon serait-il le Mozart caché de la technologie ?

 

Source : Georgia Institute of Technology

 

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]

A propos de l'auteur

Clément POIRET

Créateur et rédacteur du site Science Exploits, je suis aussi passionné de science et de sport. Je pratique très régulièrement de la gymnastique et du street workout/calisthenics. Je suis ici pour combiner ma passion pour les sciences et mon envie de partager ce que je trouve de plus intéressant parmi les nombreuses études scientifiques.

the new scientific reference

Archives

Recevez nos derniers articles par mail !

Recevez nos derniers articles par mail !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre newsletter hebdomadaire gratuitement avec les derniers articles du site Science Exploits !

Vous venez de vous inscrire avec succès, à bientôt !