the new scientific reference

Cette nanopuce peut soigner les tissus en un seul contact2 minutes de lecture

C

Soigner les tissus en un seul contact, c’est la promesse de cette nouvelle nanopuce capable de reprogrammer les tissus.

Tissue Nanotransfection (TNT)

Appareil d’apparence toute droit sortie de la science fiction, il utilise un processus nommé nanotransfection des tissus (TNT).

Testé pour l’instant sur des souris et des cochons, les premiers signes sont encourageants.

Ce prototype, développé par une équipe de chercheur de l’Université de l’Ohio permet, sous un courant électrique, de provoquer l’expression de gênes spécifiques dans les tissus se trouvant sous la puce. Une révolution puisqu’il est ainsi possible de générer de nouveaux types de cellules pouvant être utilisés localement ou n’importe où dans le corps.

En utilisant notre nouvelle nanopuce, les organes compromis ou blessés peuvent être remplacés. (…)Nous avons montré que la peau était une terre fertile où nous pouvions « faire pousser » n’importe quel élément d’un organe. – Chandan Sen Ohio State University

 

Durant les tests animaux, les chercheurs ont pu utiliser la puce pour reprogrammer des cellules de peau à l’extérieur d’une jambe blessée pour qu’elles deviennent des vaisseaux sanguins.

En une semaine, des vaisseaux actifs étaient apparus. La deuxième semaine, la jambe était sauvée.

Cela ne se limite pas qu’aux tissus superficiels puisque des cellules nerveuses ont pu être générées par la même technique et ont aidé à soigner le cerveau d’une souris ayant eu un AVC. Sera-t-il possible de soigner Alzheimer et Parkinson ?

Chandan SenC’est difficile à imaginer, mais c’est réalisable, ça marche 98% du temps. Avec cette technologie, nous pouvons convertir de la peau en n’importe quoi, en un seul contact.

 

Selon les chercheurs, le dispositif requiert une application de moins d’une seconde. Reprogrammant les cellules déjà présentes, le processus n’est pas invasif et aucun traitement immunosuppresseur n’est requis.

Beaucoup de travail reste à effectuer mais l’équipe travaille dur pour pouvoir tester sous peu l’appareil sur l’homme, tests qui pourraient avoir lieu dès l’année prochaine.

Le concept est très simple, et même nous, nous avons été surpris de son efficacité. – L. James Lee Ohio State University

Source : Nature Nanotechnologie, Science Alert

A propos de l'auteur

Clément POIRET

Créateur et rédacteur du site Science Exploits, je suis aussi passionné de science et de sport. Je pratique très régulièrement de la gymnastique et du street workout/calisthenics. Je suis ici pour combiner ma passion pour les sciences et mon envie de partager ce que je trouve de plus intéressant parmi les nombreuses études scientifiques.

the new scientific reference

Archives

Recevez nos derniers articles par mail !

Recevez nos derniers articles par mail !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre newsletter hebdomadaire gratuitement avec les derniers articles du site Science Exploits !

Vous venez de vous inscrire avec succès, à bientôt !