the new scientific reference

Des nucléotides artificiels permettent la synthèse de nouvelles protéines2 minutes de lecture

D

Des scientifiques ont étendu le code génétique via de l’ADN fait main pour créer des bactéries semi-synthétiques capable de produire de nouvelles protéines encore non trouvées dans la nature.

A, T, G, et C avec un peu d’X et d’Y

Dès le collège et nos premiers cours d’SVT, on nous a enseigné que l’ADN était composé d’enchaînements de 4 nucléotides : A T G C (respectivement adénine thymine guanine et cytosine)

Une équipe du The Scripps Research Institute à La Jolia en Californie a étendu l’alphabet génétique, créant deux nucléotides artificiels, X et Y, ce qui n’est pas sans rappeler le fameux encodage d’une vidéo dans une bactérie.

Challenge, l’ADN classique contient le code nécessaire à la production de protéines par les cellules, en est-il de même pour l’ADN hybride ? (NDLR : en écrivant ces lignes je me rends compte que je vous ai déjà spoilé dans le titre…)

En effet, des cellules ont été altérées en produisant une protéine fluorescente contenant des acides aminés non naturels, propos rapportés Mercredi dans le journal Nature.

Nous pouvons fabriquer des protéines qui sont construites avec plus de choses qu'elles ne le sont normalement

Floyd Romesberg, chimiste et chef du projet Tweet
Schéma d'un codon non naturel comportant les nucléotides X et Y. Dennis Sun, Mezarque Design.

Pour Romesberg, cette approche permettra de créer de nouvelles protéines avec des fonctions encore non existantes.

C’est l’objectif ultime de la biologie synthétique, créer des organismes stables et fonctionnels pour créer de nouveaux médicaments, des biocarburants ou de nombreuses autres choses.

Ici, la bactérie E. Coli a été drastiquement modifiée au sein de son génome ce qui la rend différente de tous les autres organismes de la planète

Sommes-nous en route vers une évolution surnaturelle ?

 

Source : Yorke Zhang et al. A semi-synthetic organism that stores and retrieves increased genetic information, Nature (2017). DOI: 10.1038/nature24659 

A propos de l'auteur

Clément POIRET

Créateur et rédacteur du site Science Exploits, je suis aussi passionné de science et de sport. Je pratique très régulièrement de la gymnastique et du street workout/calisthenics. Je suis ici pour combiner ma passion pour les sciences et mon envie de partager ce que je trouve de plus intéressant parmi les nombreuses études scientifiques.

the new scientific reference

Nous supporter

Vous pouvez miner, ça ne vous coûtera rien !
Minage à 0 Hashes/s
( - )   0 %   ( + )
Commencer
Arrêter

Commentaires récents

Archives

Recevez nos derniers articles par mail !

Recevez nos derniers articles par mail !

Rejoignez notre liste pour recevoir notre newsletter hebdomadaire gratuitement avec les derniers articles du site Science Exploits !

Vous venez de vous inscrire avec succès, à bientôt !